la 17-Mile Drive et Carmel by the sea

Situé à environ 200 km au sud de San Francisco la péninsule de Monterey à beaucoup à offrir pour les amoureux de la nature. Etape idéale entre San Francisco et Los Angeles on peut facilement y passer 2 jours sans s’ennuyer. J’ai vraiment bien aimé ce petit coin de Californie.

J’ai passé 1 jour sur place lors de mon voyage et franchement j’ai trouvé ça trop court. Il m’a manqué une journée pour faire l’aquarium de Monterey, les alentours de la ville et la mission San Carlos Borromeo.

Voici le programme de ma journée:

– 17-Mile Drive
– la ville de Carmel
– la réserve naturelle de Point Lobos
– Path of History à Monterey

 

17-Mile Drive, Monterey

 

 

La 17-Mile Drive

 

Tarif: 10$ par voiture (en 2016), une carte de la péninsule avec les différents points d’intérêts est remise à l’entrée
Accès: 5 entrées possibles, l’idéal étant d’arriver par Pacific Grove Gate ou Highway 1 Gate.
Durée: environ 2 h arrêts inclus mais on peut y passer beaucoup plus de temps

 

Superbe route panoramique longeant l’océan pacifique entre Monterey et Carmel à parcourir en voiture ou en vélo. Comme son nom l’indique elle effectue une boucle de 17 miles soit 27 km et est bordée de résidences de luxe et de terrains de golf. A moins d’y avoir une propriété ou de résider dans un hôtel de Pebble Beach son accès est payant. Ne sachant pas vraiment à quoi m’attendre j’avais hésité à payer pour une simple route mais finalement je n’ai pas regretté. Entre la plage, la côte sauvage et les cerfs en liberté cette route est une succession de paysages de cartes postales. Nombreux points de vue aménagés le long de la route, en voici quelques uns:

 

Spanish Bay

Très jolie plage sauvage parsemée de galets. C’est l’endroit idéal pour un moment de détente, une balade en bord de mer ou une pause pique nique.

Spanish Bay 17 Mile Drive, Monterey

Spanish Bay sans le soleil malheureusement

 

Des cerfs en liberté

Un peu plus loin sur la route des biches et des cerfs se promènent en totale liberté au milieu du golf et des propriétés de millionnaires. C’est assez fréquent aux USA dans les parcs et les réserves naturelles de croiser le chemin d’un « deer » mais pour la française que je suis c’est plutôt inhabituel et chaque rencontre de ce genre avait quelque chose de magique.

cerf 17 Mile Drive Monterey

 

Bird Rock

Gros rocher presque blanc à cause des excréments d’oiseaux. On peut y observer de nombreux oiseaux bien sûr mais aussi des otaries échouées se dorant au soleil. Un conseil, penser à prendre des jumelles.

Bird Rock 17-Mile Drive

Bird Rock, oiseaux et otaries se partagent le rocher

 

C’est également ici que vous trouverez le plus d’écureuils. Impossible de les manquer, ils sont partout autours de vous dans l’espoir de grignoter quelque chose.

Cet arrêt est très populaire et les écureuils y sont sûrement pour quelque chose. Ils se roulent dans le sable, courent se réfugier dans les rocher, reviennent vers nous, prennent la pause en espérant à manger… Il faut reconnaître qu’ils sont attendrissants avec leur bonne bouille. Certains individus sont plutôt dodus, j’avais jamais vu d’écureuils aussi gros!

écureuil le long de la 17 Mile Drive, Monterey

17 Mile Drive, Monterey

la côte le long de la 17-Mile Drive

 

The Lone Cypress

Sur son rocher depuis plus de 250 ans ce cyprès devenu l’emblème de la péninsule est sans doute le plus photographié de la région. On trouve d’autres très beaux cyprès un peu plus loin à Point Lobos.

The Lone Cypress 17-Mile Drive

The Lone Cypress, le plus célèbre cyprès de la 17-Mile Drive

 

Carmel-by-The-Sea

 

Au bout de la 17-Mile Drive se trouve la ville de Carmel que l’on peut également rejoindre directement depuis Monterey en 10 minutes en voiture en empruntant la highway 1 en direction du sud. Bon à savoir: le parking Vista Lobos situé tout près du centre ville sur la 3rd Avenue entre Torres St et Junipero St est gratuit.

Carmel est une petite ville très chic où les rues et les maisons sont arrangées avec goût. Tout y est bien propre, bien net et pour contribuer à ce cadre enchanteur les panneaux publicitaires et feux rouges sont tout simplement interdits tout comme les magasins et restaurants de chaines!! Que du chic donc et du pittoresque aussi avec quelques maisons qui semblent s’être échappées d’un livre des contes de Grimm.

Il existe un parcours appelé « historic walking tour » indiquant  les points d’intérets majeurs de la ville. On peut aussi préférer déambuler au gré de ses envies dans le centre qui de toutes manières n’est pas très grand.

A l’issu de ma balade à Carmel j’ai passé l’après-midi à la réserve naturelle de Point Lobos à seulement 7 km de là.

Carmel-by-The-Sea, Californie

joli cottage ou décors de contes de fées?

 

Carmel-by-The-Sea, Californie

Carmel-by-The-Sea, Californie

vitrine alléchante dans le centre ville

No Comments

Leave a Comment