Mes 3 jours à San Francisco

Voici un petit compte rendu de mon passage à San Francisco, première étape de mon roadtrip dans l’ouest américain. Je ne suis pas trop attirée par les villes en général mais j’ai vraiment adoré San Francisco. J’ai été séduite par son côté ville à taille humaine avec peu de grands buildings, ses maisons victoriennes au charme fou et la présence de parcs et de coins « nature » comme à Crissy Field où l’on peut se ressourcer, organiser des barbecues, profiter de la plage tout en étant en ville. Et puis chaque quartier apporte sa culture et ses particularités. Il y a tant à voir et à faire que l’on ne peut pas s’ennuyer… Un point négatif quand même: le brouillard! Après 3 jours bien trop courts à crapahuter à travers la ville, il me reste bien des choses à découvrir, j’aimerais vraiment y retourner!

 

Le Palais des Beaux-Arts (Palace of Fine Arts)

Situé dans le quartier de la Marina, il a été construit en 1915 à l’occasion de l’exposition international de Panama-Pacific. C’est un lieu très agréable pour une promenade ou un pique-nique.

Palace of Fine Arts San Francisco, Californie

Palace of Fine Arts

 

Golden Gate Bridge

On peut le traverser gratuitement à pied ou à vélo, pas loin de 3 km au total quand même. A pied, compter au moins 1 heure aller-retour. Penser à se couvrir suivant la météo car il peut y avoir beaucoup de vent sur le pont, j’ai eu vraiment froid au mois de juin. La traversée en voiture est payante en direction de San Francisco uniquement, tout comme pour le Bay Bridge.

Golden Gate Bridge, San Francisco

vue partiellement dégagée sur le Golden Gate Bridge

De nombreux points de vue permettent d’admirer le pont, encore faut-il que le brouillard ne soit pas de la partie!

– La balade à Crissy Field vers le Golden Gate Bridge est très agréable avec vue sur le pont d’un côté et sur la ville et Alcatraz de l’autre. L’idéal est de débuter la balade du Palais des Arts puis de traverser Marina Blvd pour rejoindre la plage. Les plus courageux pourront poursuivre la promenade le long de la baie (Bay Trail) ⇒ compter environ 1 heure pour aller du Palais des Arts au pont. Le chemin est facile et plat, seule la dernière partie monte fortement.

On y rencontre des joggers, des cyclistes, des familles qui promènent leurs chiens ou pique-niquent (il y a des barbecues à disposition). Dans l’eau les moins frileux se baignent tandis que les voiliers et les kitesurf se partagent l’océan.

Crissy Field, San Francisco

Crissy Field et le Golden Gate Bridge sous le brouillard

 

– Balade depuis Baker Beach: depuis la plage on peut rejoindre le pont en 30 minutes environ en suivant en partie la route. Si on a plus de temps, il vaut mieux suivre le chemin en contrebas qui surplombe la côte et passe par les batteries militaires (le Battery to Bluffs Trail).

Golden Gate Bridge depuis Baker Beach, San Francisco

Golden Gate Bridge depuis Baker Beach (toujours dans le brouillard)

 

– Depuis les Marin Headlands: traverser le pont et emprunter la Conzelman Road jusqu’à la fin pour avoir de belles vues sur la baie de San Francisco.

Si vous êtes sur place un samedi, dimanche ou lundi vous pouvez en profiter pour aller jusqu’au phare de Point Bonita dont le chemin d’accès n’est ouvert que durant les heures de visite (12h30 à 15h30). On peut observer des lions de mer sur les rochers en contrebas dans cette zone.

Il existe bien entendu d’autres points de vue mais je ne les ai pas testés et de toutes manières pas de panique, quelque soit le point de vue choisi, le Golden Gate Bridge sera juste magnifique à moins qu’il n’ait décidé de se dissimuler derrière une épaisse couche de nuages!!!

Point Bonita Lighthouse

Phare de Point Bonita

 

Ce qui est sympa à faire aussi (s’il n’y a pas de brouillard bien sûr) est d’apprécier la ville sous différents points de vue:

  • Twin Peaks
  • Coit Tower
  • le Golden Gate Bridge
  • en arrivant depuis le Bay Bridge
vue sur San Francisco depuis Twin Peaks

vue sur San Francisco depuis Twin Peaks

 

Lombart Street

C’est plus précisément la partie entre Hyde St et Leavenworth St qui est mondialement connu pour ces 8 virages serrés successifs créé pour réduire la pente de 27% à 16% et rendre la rue praticable par les voitures. Située dans le quartier de Russian Hill, c’est devenu aujourd’hui une attraction touristique qui consiste entre autre à descendre la rue en voiture.

Entre le balai incessant des voitures qui empruntent cette rue, les dizaines de touristes au milieu de la rue qui veulent prendre une photo et le manque de recul, je trouve qu’il est difficile de faire une belle photo de cette portion de rue qui est pourtant magnifique avec ses maisons résidentielles et ses gros bosquets d’hortensias. Depuis la Coit Tower, avec un bon zoom on peut avoir un bon point de vue sur Lombart Street.

Lombart Street, San Francisco

Lombart Street

Lombart Street, San Francisco

vue du haut de Lombart Street, au loin la Coit Tower et le Bay Bridge qui mène à Oakland

 

Chinatown

Fondé en 1848, c’est le plus grand quartier chinois hors d’Asie. Tous les guides de voyages recommandent d’aller s’y balader mais pour ma part, j’ai été plutôt déçue. C’est une succession de boutiques de déco plutôt kitsch et de restaurants, seules les échoppes de fruits et légumes et les épiceries locales m’ont semblées typiques et intéressantes. Peut-être faut-il prendre son temps, éviter les deux artères principales, Stockton St et Grant Avenue très touristiques, pour se perdre dans les ruelles adjacentes et l’apprécier à sa juste valeur…

chinatown, San Francisco

Grant Avenue

Chinatown San Francisco

Dragon’s Gate au croisement de Bush St et Grant Avenue

 

Le Cable Car

C’est un des emblèmes de San Francisco, mais suivant la saison et l’heure de la journée il faut beaucoup de patience pour pouvoir monter à bord, parfois 2 heures d’attente en pleine saison. Je me suis contentée d’observer la manœuvre de retournement à Powell Station et de prendre un bus.

Il fonctionne sur rail et est tracté par des câbles situés sous la route. On peut aller observer son fonctionnement au musée des Cable Cars situé 1201 Mason St, c’est gratuit.

cable car, San Francisco

succession de Cable Cars

 

Le golden Gate Parc

Immense parc d’environ 5 km sur 800 mètres (plus grand que Central Park à New York) traversé de part en part par de nombreuses routes et de nombreux sentiers à parcourir à pied. Par manque de temps, je n’ai pu visiter que le Japenese Tea Garden et me promener au bord de Stow Lake jusqu’à la cascade Huntington sur Strawberry Hill. Il y a bien sûr beaucoup d’autres choses à voir et à faire dans ce parc pour ceux qui le souhaitent.

 

Le Japenese Tea Garden

Il se trouve tout près du musée De Young dans le Golden Gate Parc. Le jardin n’est pas très grand et se visite assez rapidement mais est vraiment très joli et reposant. Un peu cher quand même vu qu’on en fait vite le tour. Par contre, l’entrée est gratuite le lundi, mercredi et vendredi avant 10h.

Japenese Tea Garden au Golden Gate Parc, San Francisco

 

Fisherman’s Wharf

Quartier touristique par excellence décrié par certains, je voulais voir par moi même ce qu’il en était.. Boutiques de souvenirs, restaurants, étals de fruits de mer et artistes de rue jalonnent le trottoir. Un quartier très animé dont l’intérêt majeur reste selon moi sa colonie de lions de mer installée pier 39.

Si vous cherchez un tee shirt ou un mug avec « San Francisco » écrit dessus vous trouverez forcément votre bonheur. On y trouve aussi un musée Madame Tussauds et un aquarium. C’est également le point de départ d’excursions dans la baie.

Fisherman's wharf, San Francisco

Si vous avez la possibilité de vous rendre à Fisherman’s Wharf à pied ou en transport en commun n’hésitez pas car les parkings sont hors de prix dans le quartier. J’ai payé 24$ pour environ 2h de parking. Il faut savoir qu’on peut avoir 3h gratuites dans certains parkings comme celui devant Boudin cafe à condition de manger dans un des restaurants associés à l’opération et de faire valider son ticket. On peut aussi essayer de se garer directement dans la rue si on a la chance de trouver une place.

J’ai testé le clam chowder servi dans un bol de pain au levain de chez Boudin. C’est bon et original. Le plus difficile était de trouver une table où s’asseoir à l’intérieur tellement c’était bondé (c’était un weekend).

clam chowder de chez Boudin, San Francisco

clam chowder (soupe de palourdes)

 

Le pier 39

Vaut le détour pour ces lions de mer, ils sont peu nombreux en été cependant. J’y suis allée le 4 juin et il y avait alors encore 6 pontons remplis de lions de mer entassés les uns sur les autres. Lorsque j’y suis retournée le 26 juin à la fin de mon séjour aux Etats-Unis il en restait à peine quelques uns éparpillés sur 2 pontons. Bon c’est vrai ils sentent le poisson et puis ils sont un peu bruyants mais ils sont mignons et je ne me lassais pas de les regarder!

sea lions pier 39, San Francisco

otaries au pier 39

sea lions pier 39, San Francisco

 

Les maisons victoriennes

Il suffit de se balader dans San Francisco pour les apercevoir, il y en a beaucoup notamment dans les quartiers de Cow Hollow et Pacific Heights.

Les éléments architecturaux les plus significatifs de ce style de maisons sont les tourelles, les fenêtres en baie (bow-windows), les porches et les balcons.

Les maisons colorées (Painted Laidies) les plus connues et les plus photographiées sont celles d’Alamo square (vers 720 Steiner Street), elle sont devenues, au même titre que le Golden Gate Bridge et le Cable Car un des symboles de la ville.

Moraga Steps

A l’angle de Moraga St et de la 16th Ave (vers 1700 16th Ave) se trouvent un escaliers tout en mosaïques qui mène à Grand View Park. Ces 163 marches magnifiquement décorées ont été réalisées par des volontaires pendant 2 ans 1/2. Il est surprenant de constater que si on se tient en haut des marches on ne voit absolument plus les mosaïques.

Il y a d’autres marches de ce genre autour de Grand View Park, les Hidden Garden steps à l’angle de la 16th Ave et Kirkham St.

Moraga steps, San Francisco

Moraga Steps

 

Mel’s Drive in

Peut-être un dîner américain typique mais j’ai adoré. Nous y prenions notre petit déjeuner mais on peut aussi y déjeuner et y dîner, c’est même ouvert 24h/24 le week-end. De très bonnes tartes et de délicieux milkshakes à partager à 2 tellement ils sont gros! Le premier jour, on a bien dû étudier le menu pendant 20 minutes avant de savoir quoi prendre tant nous ne sommes pas habitués aux plats proposés au petit-déjeuner mélangeant parfois le sucré et le salé. Une chose est sûre, vous n’en repartirez pas avec le ventre vide.

No Comments

Leave a Comment