Solvang et Santa Barbara, Californie

Solvang

Situé à 55 km au nord-ouest de Santa Barbara, Solvang est une drôle de petite ville qui cultive la différence. Avec son architecture danoise en plein cœur de la Californie, nous voici immergés au milieu de maisons à colombages, de fausses cigognes et de moulins à vent.

Fondé en 1911 par des immigrants danois, la plupart des bâtiments étaient construits initialement dans le style des maisons de la région. C’est seulement après la seconde guerre mondiale que l’idée d’un village danois commence à voir le jour et que les maisons à colombages apparaissent. Les façades des bâtiments anciens sont alors rénovées pour ressembler au style danois traditionnel. On peut même voir en centre ville la statue de la petite sirène et une copie de la tour ronde de Copenhague.

Solvang, Californie

Solvang, Californie

Tout y est mignon, bien propre et soigné dans les moindres détails ce qui me rappelle la ville de Carmel dont les maisons ont un style un peu « contes de fées » donnant ce même côté atypique et décalé.

La ville est aujourd’hui une attraction touristique mais reste selon moi une pause agréable sur un trajet vers Los Angeles ou San Francisco. Un petit tour d’1 ou 2 heures dans le centre permet de voir l’essentiel et de déguster une spécialité danoise dans l’une des pâtisseries de la ville.

Solvang, Californie

Le soir venu, j’ai trouvé le centre de Solvang étonnamment désert mais les magasins ferment tôt dans l’ensemble ce qui explique peut-être que les touristes ne s’attardent pas dans les rues le soir.

Tous les troisièmes week-ends de septembre, la ville célèbre son héritage danois avec les Danish Days. Au programme musiques, danses et costumes traditionnels.

Solvang, Californie

Santa Barbara

Située à 145 km au nord-ouest de Los Angeles et 560 km au sud de San Francisco, Santa Barbara s’étend en longueur face à l’océan pacifique. Ensoleillée une grande partie de l’année, la ville offre une étape agréable qui mériterait certainement qu’on s’y attarde quelques jours pour prendre le temps de la découvrir. Les toits en tuiles rouges, le nom des rues, le style architectural de la ville, tout témoigne de l’influence espagnol de cette ancienne colonie.

Santa Barbara Californie

 

Red Tile Walking Tour

Parcours d’environ 1 heure permettant de découvrir à pied les monuments historiques les plus remarquables du centre ville. Le trajet passe par State Street, l’avenue principale de la ville, qui regorge de boutiques et de restaurants. Voir la carte du parcours.

Stearns Wharf

Lieu touristique avec ses boutiques et ses restaurants, le ponton reste cependant un incontournable lors d’une visite à Santa Barbara. C’est aussi le point de départ d’excursions en mer. En ce promenant sur Stearns wharf on a un point de vue sympa sur la ville et la plage.

Santa Barbara, Californie

 

El Presidio de Santa Barbara State Historic Park

Fondé en 1782, le Royal Presidio est la dernière des 4 forteresses militaires construites par les espagnols le long de la côte californienne. Elles ont protégé les missions et les colons contre les attaques. Aujourd’hui, deux des bâtiments d’origine existent encore et sont ouverts au public: El Cuartel et The Cañedo Adobe.

le Presidio Santa Barbara, Californie

 

Santa Barbara County Courthouse

Ce superbe bâtiment construit en 1929 et d’architecture espagnole et mauresque est un palais de justice. On peut le visiter gratuitement et monter au sommet de la tour pour avoir une superbe vue panoramique sur la ville et les alentours.

Santa Barbara Californie

J’ai trouvé Santa Barbara très agréable, chic mais pas trop. Ses palmiers et son architecture espagnole apporte un vrai caché à la ville. Idéalement placée entre mer et montagnes et proche de Los Angeles, cette « riviera américaine » est certainement un bon point de chute pour quelques jours de vacances.

Santa Barbara, Californie

van d’un hippie à Santa Barbara

Pas encore de commentaires

Écrire un commentaire