Randonnée dans les Alpilles: les grottes de Calès et le château de Roquemartine

Pour cette deuxième randonnée dans les Alpilles effectuée début décembre, je vous emmène du côté de Lamanon à 6 km au nord de Salon-de-Provence. Une balade à la découverte du site troglodytique de Calès, des ruines du château de Roquemartine et toujours de la garrigue, des oliviers, des vignes et de jolis points de vue sur les crêtes calcaires des Alpilles et du Luberon.

Distance: 12 km
Dénivelé: 270 m
Durée: 4 h 30
Difficulté: facile – éviter les jours de mistral
Balisage: rouge et blanc – jaune et orange – vert

Accès

Le début de la randonnée se situe à Lamanon juste derrière l’église. Places de parking gratuites sur la Place de l’église.

En raison des risques d’incendie, l’accès aux massifs forestiers des Bouches-du-Rhône dont celui des Alpilles est réglementé du 1er juin au 30 septembre. Bien se renseigner avant d’y aller.

Pour connaître les conditions d’accès plusieurs possibilités: appeler le serveur vocal au 08 11 20 13 13, consulter l’application MyProvence Balade ou le site www.bouches-du-rhone.gouv.fr. Les informations y sont disponibles au plus tard à 18h pour le lendemain.

 

Trace GPX téléchargeable sur le site Openrunner

 

Les grottes de Calès

Le début de la balade se situe juste derrière l’église, au niveau d’un grand panneau et de poteaux directionnels où un chemin caladé balisé en vert monte à travers bois jusqu’à l’entrée du cirque de Calès marquée par une porte et un mur d’enceinte. Entrer dans le cirque pour visiter.

 

Attention! Suite à des éboulements dans la colline de Calès, le site est fermé par arrêté municipal. Rien n’empêche d’y accéder, je m’y suis moi-même aventurée et je n’étais pas la seule sur place ce jour-là, plusieurs personnes du coin s’y promenaient également. Mais en raison de la géologie des lieux (grès très friable) certaines zones peuvent être dangereuses. Pour ceux qui le souhaitent, il est possible de contourner le site par le sentier du GR6. Pas de date de réouverture prévue pour le moment. Soyez très prudent!

 

Les grottes de Calès, Lamanon

Porte et mur d’enceinte sud

Les grottes de Calès, Lamanon

Les grottes de Calès, Lamanon

ensemble d’habitats rudimentaires formant un village au Moyen Age

Le site de Calès a été occupé de la préhistoire jusqu’au 16ème siècle. Il est composé de 116 grottes dont 58 à l’intérieur du cirque, creusées par l’homme dans la roche tendre de la falaise. Elles servaient au Moyen Âge d’habitations mais aussi de réserves alimentaire, de citernes, de tribunal formant ainsi un véritable village.

Au sommet du cirque se trouvait également au Moyen Âge un château féodal occupé par une famille de seigneurs. Détruit et pillé au cours des guerres de religion, il n’en reste aujourd’hui qu’un pan de mur accroché à la falaise. On y accède par un petit sentier qui monte à gauche du mur d’enceinte à l’extérieur du cirque. Il permet de découvrir d’autres grottes et de surplomber l’ensemble du cirque de Calès. Prudence en montant, les marches creusées dans la roche sont très érodées et le site n’est pas sécurisé.

On peut visiter le site au choix au départ ou au retour de la balade. Moi, j’ai fait les deux. La lumière était d’ailleurs bien meilleure en début d’après midi en cette saison.

Les grottes de Calès, Lamanon

Point de vue au sommet du cirque de Calès, près de la statue de la vierge

Une fois la visite terminée, traverser le cirque, ressortir de l’autre côté par un autre mur d’enceinte et suivre le sentier balisé en vert jusqu’à la chapelle Saint-Denys. Au croisement suivant, prendre à gauche vers une aire de pique-nique et la source Saint-Denis puis encore à gauche sur une petite route goudronnée (balisage orange et jaune) qui devient rapidement un chemin en terre.

Suivre ce chemin sur deux kilomètres et demi à travers bois puis le long de grands champs de vignes jusqu’à rejoindre la route (D72). Chemin faisant, on peut profiter du massif du Luberon qui paraît tout proche à notre droite et de la chaîne des Alpilles qui se profile à l’horizon.

 

La chapelle Saint-Denys, Lamanon

La chapelle romane Saint-Denys au nord du cirque de Calès

 

Le château de Roquemartine

Traverser la route D72 pour prendre le Chemin de la Baume situé juste en face. A l’intersection suivante, continuer tout droit sur le minuscule sentier balisé orange et jaune qui longe une clôture puis un champs d’oliviers. Les ruines du castellas de Roquemartine apparaissent alors face à vous, majestueuses, perchées sur une colline. Au bout du champs d’oliviers, poursuivre encore quelques mètres tout droit en direction du château sur un sentier à peine dessiné et rejoindre la piste que l’on suit par la gauche jusqu’à atteindre la route D72.

Ce château du 12ème siècle se situe sur une propriété privée mais j’avoue qu’avant de poursuivre la randonnée, je m’en suis quand même approché par le large sentier à droite qui mène tout d’abord à un ancien pigeonnier en contrebas du château (on peut entrer à l’intérieur) puis à un très beau point de vue au sommet donnant sur le massif des Alpilles et la Tour des Opies.

Le castellas de Roquemartine est abandonné au 17ème siècle au profit du nouveau château de Roquemartine bâti dans la plaine. Le site, incluant l’église Saint-Sauveur située un peu plus bas, est inscrit au titre des Monuments Historiques en 1926. Je ne suis pas montée jusqu’au château et j’ai poursuivi la randonnée.

Au delà des vignes, le massif du Luberon

Le castellas de Roquemartine, Eyguières
La castellas de Roquemartine, Eyguières

 

Le plateau du Défens

Arrivé à la route D72, la suivre sur 100 mètres par la droite avant de tourner à gauche sur le sentier situé juste avant le panneau annonçant l’entrée de la ville d’Eyguières.

Suivre désormais le GR6 en direction de Lamanon par la crête du Défens (panneaux indicateurs) qui nous emmène au sommet du Signal du Défens à 312 mètres d’altitude avant de redescendre. En prenant de la hauteur, on profite d’une vue dégagée donnant sur les Alpilles d’un côté et le massif du Luberon de l’autre. Dommage qu’une ligne à haute tension située sur cette partie du parcours gâche un peu le côté nature des environs.

Descendre maintenant la piste en suivant bien à chaque intersection le GR6 qui nous ramène d’abord sur un large chemin puis à travers bois vers le site de Calès. Le balisage est un peu manquant par endroit et les intersections nombreuses. En cas de doute ou d’absence de marquage rouge et blanc sur le sentier à emprunter, il peut être utile de procéder par élimination en repérant les croix sur les sentiers adjacents indiquant que ce n’est pas la bonne direction à suivre. Une fois de retour près de la chapelle Saint-Denys vue au départ, il ne reste plus qu’à retourner au site de Calès pour une dernière petite visite.

Les Alpilles

Large piste qui redescend vers la forêt et le site de Calès

Mes 2 jours de randonnées dans les Alpilles se terminent ici mais c’est décidé, je reviendrai! J’ai d’ailleurs déjà repéré quelques balades à faire du coté de Fontvieille et des Baux-de-Provence qui me tentent bien pour une prochaine escapade. Et si vous aussi, vous connaissez des randonnées ou des coins sympas à visiter dans les environs, je suis preneuse, alors n’hésitez pas à partager en commentaires.

D’autres idées de balades en Provence

 Randonnée dans les Alpilles: Eygalières et les Calans
 3 jours à la découverte du Luberon
 Un Week-end dans le Parc Naturel Régional du Verdon
 Les gorges du Verdon, Sentier de l’Imbut et Vidal

Pas encore de commentaires

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.