Sur la route des plus beaux villages perchés des Alpes-Maritimes

Au cours de mes nombreuses balades sur la Côte-d’Azur, j’ai eu l’occasion de découvrir bien des villages qui parsèment la région. Après vous avoir emmené à Grimaud et à Bormes-les-Mimosas dans le Var, 2 villages que j’affectionne particulièrement, je vous propose une petite sélection des plus beaux villages perchés que j’ai pu visiter dans les Alpes-Maritimes. A savoir, Sainte-Agnès, Èze, La Turbie, Saint-Paul de Vence et Tourrettes-sur-Loup, 5 villages de charme qui rivalisent de belles pierres et de points de vue imprenables sur la mer.

 

Tourisme Tourettes-sur-Loup

Tourrettes-sur-Loup

 

 

Sainte-Agnès

J’ai découvert le village de Sainte-Agnès lors d’une de mes pérégrinations du côté de Menton et j’ai beaucoup aimé. Classé parmi les « Plus beaux villages de France », il fait en tous cas pour moi partie des plus beaux villages des Alpes-Maritimes. Du haut de ses 760 m d’altitude, c’est aussi le village du littoral le plus haut d’Europe.

Les ruines du château fort

Pour se rendre jusqu’aux ruines du château médiéval, il va falloir grimper! Depuis le village, un sentier un peu raide nous emmène lentement mais sûrement au sommet de la falaise qui surplombe le village. Certaines pierres du sentier, élimées par temps, peuvent être un peu glissantes. Au sommet du donjon ou tout du moins, ce qu’il en reste, on bénéficie d’une vue imprenable à 360° sur les alentours. Un petit jardin médiéval, aménagé par des bénévoles à l’intérieur des remparts complète la visite. Entrée gratuite.

 

Sainte-Agnès, Alpes-Maritimes

 

Le fort de la Ligne Maginot

Je ne m’attendais pas à trouver ce genre de fort dans la région. C’est pourtant l’un des 14 grands ouvrages qui constituent la Ligne Maginot dans le département. C’est aussi celui situé le plus au sud de la France, construit sur ce site stratégique lors de l’entre deux guerres dans le but de protéger la baie de Menton contre les tentatives d’invasions italiennes. Des visites guidées permettent de découvrir les installations militaires toujours présentent au cœur de la falaise. Malheureusement fermé lors de mon passage, je n’ai pas pu le visiter.

Les belvédères 

Pour ceux qui ne voudraient pas ou ne pourraient pas monter jusqu’au château et bénéficier du point de vue panoramique de là haut, pas d’inquiétude. A l’extrémité sud du village, tout au bout du parking, un autre belvédère avec table d’orientation a été aménagé. De là, vous pourrez voir Menton, Roquebrune-Cap-Martin et même Bordighera en Italie.

 

Sainte-Agnès, Alpes-Maritimes

Sainte-Agnès, Alpes-Maritimes

 

 

Èze Village

Èze Village, situé à seulement 11 km de Nice et perché à quelques 400 m d’altitude, se dévoile tout d’abord par la route de la Moyenne Corniche, une route panoramique qui offre par ailleurs quelques beaux points de vue sur la mer.

Comme la plupart des villages perchés de la région, le vieux village d’Eze est inaccessible aux voitures. A moins d’arriver suffisamment tôt pour trouver une place en bas du vieux village, il est conseillé de se garer au parking de l’oppidum situé à 2,5 km du centre (très bien indiqué par des pancartes). Depuis ce parking, une navette gratuite vous emmène jusqu’au village. Le tarif est de 6€ la journée avec 1 entrée offerte pour le jardin exotique d’Èze (d’une valeur de 6€) ce qui rembourse la place de parking.

Le vieux village

Èze est un petit village tout mignon où ruelles et placettes s’entremêlent autours de belles maisons en pierres, de petites boutiques et de galeries d’art. Tout en pentes, en escaliers et en ruelles pavées, mieux vaut s’équiper de baskets confortables pour s’y balader. Très agréable à visiter, le vieux village ne doit pourtant pas être facile à vivre au quotidien pour ses habitants et plutôt sportif aussi car bien escarpé.

Le point noir du village, c’est sa fréquentation. Plébiscité par tous les guides (à juste titre d’ailleurs), il est malheureusement victime de sa réputation et engorgé de touristes, en tout cas en été. Je m’y suis rendue fin août en plein milieu d’après-midi et ce n’était clairement pas le meilleur moment pour en profiter tranquillement. A moins d’aimer les bains de foule (ce qui n’est pas du tout mon cas), il est préférable de s’y rendre hors saison ou du moins soit tôt le matin soit en fin d’après-midi, des heures plus propices à la quiétude des lieux.

 

Eze village, Alpes-Maritimes

 

Le jardin exotique

En montant tout en haut du village, on parvient à l’entrée du jardin exotique. Inutile de le chercher, le village est petit, vous tomberez forcément dessus. Aménagé en terrasses, le jardin propose une belle collection de cactus et plantes grasses en tout genre agencés avec goût. Son atout majeur, un panorama splendide sur les toits de la ville et sur la mer.

Au sommet du jardin exotique, on parvient aux ruines d’une ancienne forteresse médiévale du 12ème siècle et à une table d’orientation d’où la vue porte jusqu’à Saint-Tropez par beau temps. Plus près, on peut voir la presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat où se trouve la magnifique villa Ephrussi de Rothschild que je vous conseille également de visiter si vous avez le temps. Sans oublier le tour du Cap Ferrat, une belle balade en bord de mer entre nature et villas de miliardaires.

➤ Pour plus d’informations: www.jardinexotique-eze.fr

 

Le jardin exotique d'Eze village

Vue depuis le jardin exotique d'Eze

 

.

Le Fort de la Revère

A 5 km au-dessus d’Èze Village, se trouve le Fort de la Revère, un ouvrage militaire situé dans le Parc naturel départemental de la Grande Corniche. A 700 m d’altitude, on voit ici à la fois la mer et les sommets du Mercantour. Le fort est fermé au public mais les lieux offrent de grandes tables de pique-nique ombragées, une table d’orientation et des sentiers pour une agréable balade en surplomb de la Méditerranée. Le Parc est ouvert de 7h30 à 20h du 1er avril au 31 octobre et de 8h à 18h du 1er novembre au 31 mars.

★ Côté rando
Si vous aimez marcher, vous pouvez vous rendre au fort à pied depuis Èze Village. Comptez environ 3h aller-retour pour 3,7 km et 350 m de dénivelé. Du fort, un autre sentier permet de rejoindre le village de La Turbie. Compter alors 2h30 aller-retour pour 6,8 km et 220 m de dénivelé. Détails sur le site Randoxygène ici et .

 

 

 

La Turbie

 

Le Trophée d’Auguste et la vieille ville

Situé sur la Grande Corniche à 4 km d’Eze et 16 km de Nice, La Turbie est un petit village moins connu que les autres qui mérite pourtant d’être découvert. En arrivant par la route de Nice (D2564), vous apercevez au loin ce qui fait la spécificité de ce village: le Trophée d’Auguste aussi nommé Trophée des Alpes, un monument immense élevé à la gloire de l’empereur Auguste au 7ème ou 6ème siècle avant J.C pour commémorer ses victoires sur les peuples alpins.

Bien que malmené au cours des siècles et en partie en ruine, ce monument demeure impressionnant avec ses 36 mètres de haut. A son sommet, 2 terrasses panoramiques permettent de contempler d’un côté la ville et de l’autre la mer et le littoral jusqu’en Italie.

Autours du trophée, le parc offre également une belle vue sur la côte. Un petit musée présentant les fouilles et la restauration du monument complète la visite. La vieille ville, toute petite, se visite rapidement. Elle est cependant absolument charmante et donne envie de s’y attarder.

➤ Pour plus d’informations: www.trophee-auguste.fr

 

Village de La Turbie, Alpes-Maritimes

La Turbie, Alpes-Maritimes

La Turbie, Alpes-Maritimes

Le Trophée d'Auguste, La Turbie

 

La Tête de Chien

Avant de quitter La Turbie, prenez le temps de vous rendre à la Tête de Chien, un promontoire rocheux offrant un point de vue époustouflant sur toute la côte. Assurément l’un des plus beaux points de vue de la Côte d’Azur! Situé à 2 km à peine de La Turbie, on peut s’y rendre à pied ou en voiture par la route de la Tête de Chien, parking gratuit au bout de la route. Depuis le parking, descendre le chemin de terre et passer le petit tunnel.

On arrive alors sur le promontoire qui s’élève à 550 m au-dessus de la mer et offre un panorama impressionnant sur les environs. Baladez-vous de point de vue en point de vue. A droite, Nice et au-delà. A gauche, Menton et l’Italie. A vos pieds, le Cap d’Ail et Monaco, domaine des tours d’immeubles et de l’hyper urbanisation. Et partout alentours, des falaises préservées qui plongent dans la mer et donnent au paysage un aspect nature et sauvage que j’ai adorée! Inutile de vous dire que le point de vue sera d’autant plus sympa si le temps est dégagé! De là, il est possible de rejoindre le Cap d’Ail à pied.

 

Vue depuis la Tête de Chien, La Turbie

Côté droit: vue sur Saint-Jean Cap Ferrat, Nice et au-delà

Vue depuis la Tête de Chien, La Turbie

Côté gauche: vue sur Monaco et jusqu’en Italie

 

Saint-Paul de Vence

Je continue mon circuit des plus beaux villages perchés des Alpes-Maritimes par Saint-Paul de Vence. Si je ne devais en choisir qu’un, ce serait celui-là! Les nombreux artistes venus s’y installer ou y séjourner dès le début du 20ème siècle ne s’y sont pas trompés. Impossible de ne pas tomber sous le charme de ce village! Ses ruelles pavées, ses passages voutés, ses porches, ses fontaines, ses belles façades en pierre tapissées de végétation… tout ici est harmonieux, élégant et esthétique et vous n’aurez qu’une seule envie, arpenter la moindre ruelle afin de ne pas en perdre une miette.

De son passé de place forte frontalière de 1388 à 1860 entre la Provence (dont elle faisait partie) et les États de Savoie (qui comprenaient Nice et sa région), la ville a conservé ses remparts. La Porte de Vence, par laquelle on pénètre dans la vieille ville est impressionnante par son épaisseur. Une fois à l’intérieur, laissez vos pas vous guider et savourez.

Que voir à Saint-Paul? Les tours, le donjon, l’église de la Conversion, la chapelle des Pénitents Blancs décorée par l’artiste belge Jean-Michel Folon, les nombreuses galeries d’art et petites échoppes. Sans oublier le chemin de ronde qui offre de très beaux points de vue sur la ville et les environs.

Avec environ 2 millions de visiteurs par an, Saint-Paul de Vence est indéniablement un village très très fréquenté! Pourtant, contrairement à Eze, je n’ai pas ressenti ici l’afflux touristique. Peut-être est-ce dû au fait que je l’ai visité le matin, peut-être aussi parce que la ville, plus grande, offre davantage d’espace de promenade et que l’on s’y sent moins entassé.

 

La Fondation Maeght

Si vous aimez l’art moderne et contemporain, ne manquez pas la Fondation Maeght qui abrite des expositions temporaires et permanentes.

 

Saint-Paul de Vence, Alpes-Maritimes

Saint-Paul de Vence, Alpes-Maritimes

Saint-Paul de Vence, Alpes-Maritimes

Saint-Paul-de-Vence, Alpes-Maritimes

 

★ Côté rando

Depuis Saint-Paul de Vence, vous pouvez rejoindre le village de Vence à pied. Une boucle de 7,9 km qui passe par le bois des Gardettes et le vallon du Malvan. Comptez environ 2h30 de marche. Retrouvez l’itinéraire de la randonnée sur le site de l’office de tourisme de Saint-Paul de Vence.

 

 

Tourrettes-sur-Loup

Une belle surprise pour moi que ce village situé entre Saint-Paul de Vence et Gourdon et que je ne connaissais pas. Posé sur un plateau rocheux au-dessus d’un à-pic vertigineux, Tourrettes-sur-Loup est naturellement fortifié par les ravins qui l’enserrent de chaque côté. Moins touristique que les autres et bourré de charme, je ne peux que vous le conseiller en retour.

A l’intérieur du vieux village, rendez-vous du côté du Portail Neuf qui mène au chemin de ronde pour une vue privilégiée sur les environs. Allez ensuite jeter un coup d’œil tout au bout du chemin malgré le panneau d’interdiction (à éviter avec de jeunes enfants). Au bord du ravin, vous jouirez d’une vue spectaculaire sur les maisons à flanc de falaise. Impressionnant!

L’une des activités du village est la culture de la violette dont une partie de la récolte est utilisé en parfumerie et en confiserie. La fleur y est célébrée chaque année au mois de mars lors de la fête des violettes (corsos fleuris et bataille de fleurs). Visite possible des serres à la Bastide aux Violettes, une sorte musée qui retrace l’histoire et les différentes utilisations de la fleur. Période de floraison: du 1er octobre au 31 mars.

 

Tourisme Tourettes-sur-Loup

Vue magique tout au bout du chemin de ronde

Tourisme Tourettes-sur-Loup

Tourisme Tourettes-sur-Loup

Tourisme Tourettes-sur-Loup

 

 


Retrouvez ici toutes mes balades dans les Alpes-Maritimes

 

3 Commentaires

  • Muriel 18 octobre 2019 à 20 h 10 min

    Bonsoir
    Nous avons vraiment les mêmes goûts
    J ai fait quelques-uns de ces villages et d ailleurs sur mon blog je les aime tellement que j ai créé un chapitre villages perchés

    Merci pour toutes ces infos qui me permettront d en découvrir d autres ou effectuer les randos conseillées

    Répondre
  • MURIEL 24 octobre 2019 à 19 h 00 min

    désolée je vous ai mentionné le mauvais blog (j’en ai 2) celui des randos et voyages vous intéressera forcément plus !!!!

    Répondre
    • freddie 24 octobre 2019 à 19 h 52 min

      oui en effet 😉

      Répondre

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.