3 jours à Barcelone

Découvrir Barcelone le temps d’un long week-end ne permet pas de tout voir de la capitale Catalane surtout si vous souhaitez aussi faire quelques musées mais vous aurez cependant une bon aperçu de l’essentiel et de l’ambiance qui y règne. C’est une ville qui bouge et regorge de monuments et de bâtiments remarquables tels que ceux à l’architecture pour le moins insolite hérité du célèbre Antoni Gaudi. 

 

1er Jour

 

La Sagrada Familia

Nous partons à pied de notre appartement situé proche de la tour Agbar (Torre Agbar) pour rejoindre la Sagrada Familia à 10 minutes de là. Nous admirons l’extérieur de cette basilique dont la construction a commencé en 1882 mais nous ne visitons pas l’intérieur et poursuivons notre chemin pour rejoindre l’avenue Passeig de Gracia. C’est LA grande avenue du shopping à Barcelone, plus d’1 km de boutiques où se côtoient des enseignes de luxe telles que Chanel, Yves Saint Laurent, Hermes… mais aussi Zara, Mango, Desigual et tellement d’autres. Des boutiques immenses, des vitrines originales, voilà ce que vous verrez en déambulant sur cette large avenue mais pas seulement…

On y voit aussi des façades originales représentatives du modernisme catalan: La casa Mila (La Pedrera) et La casa Batllo d’Antoni Gaudi se visitent. Nous optons pour la visite de la casa Batllo. L’entrée est peut-être un peu chère mais ça vaut le coup et les explications à l’audioguide sont claires et intéressantes. Juste à côté de la casa Batllo se trouve la casa Amatller oeuvre de Pig i Cadafalch qui ne se visite pas mais dont la façade vaut le coup d’oeil.

 

 

Las Ramblas

Nous poursuivons notre périple vers la place de Catalunya, très grande et très belle place, avec beaucoup de pigeons que les gens attirent avec des graines. Puis, nous nous dirigeons sur La Rambla, l’avenue emblématique de Barcelone qui mène droit vers le port. Très animée, on y trouve des boutiques de souvenirs, des boutiques de fleurs, des artistes de rue…

Situé environ au milieu de La Rambla se trouve le marché couvert de La Boqueria où les étals se succèdent en une explosion de saveurs et de couleurs. A faire absolument.

la Boqueria-Barcelone

En continuant sur la Rambla, on passe devant le Théâtre del Liceu à droite puis, en retrait sur la gauche, un peu à l’écart de la foule, on trouve la Place Reial avec ses arcades bordées de palmiers. Les réverbères en fer forgés qui s’y trouvent ont été réalisés par Gaudi. Un peu plus loin, on peut voir Le Palai Guell avant d’arriver vers le Mirador de Colomb tout au bout de la fameuse avenue. Il s’agit d’une colonne de fer surmontée de la statue de Christophe Colomb. Enfin, une petite balade le long de la Rambla del mar permet de rejoindre le moll d’Espanya.

Barcelone

Barcelone

 

Jour 2   

 

Parc Guell 

Aujourd’hui visite du parc Guell inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1984. Il est désormais payant et on peut réserver les billets à l’avance sur internet pour éviter la file d’attente. Vous pouvez prendre vos billets sur place bien sûr mais risquez d’attendre longtemps pour pouvoir y entrer, le nombre de visiteurs à l’intérieur étant limité. Pour y aller, nous avons pris le métro jusqu’à la station Vallcarca. Une fois à la sortie de la station de métro, il faut encore compter 15 à 20 minutes de rude montée pour atteindre le parc. Heureusement, des escalators installés sur une grande partie de la montée permettent d’épargner nos muscles et notre souffle.

A l’entré principale du parc se trouvent la conciergerie et la résidence du concierge. Ces bâtiments, recouverts de mosaïques, semblent sortis tout droit du conte Hansel et Gretel. On emprunte ensuite l’escalier monumental pour rejoindre la salle hypostyle ou salle des colonnes. Un peu plus haut encore se trouve la place entourée de bancs ondulés en mosaïques d’où l’on a une vue d’ensemble sur Barcelone.

le parc Guell, Barcelone

le parc Guell Barcelone

 

 

Le quartier gothique (Barri Gotic)

Après une balade dans la végétation du parc Guell on reprend le métro direction le Barri Gotic. On passe ainsi l’après-midi à admirer l’architecture de ce quartier. La cathédrale de la Seu est très belle et imposante. De rue en rue, de monument en monument, on arrive finalement au parc de la Ciutadella. A la sortie du parc une large allée nous mène à l’Arc de Triomphe construit pour l’Exposition Universelle de 1888 dont il était l’entrée principale.

la cathédrale de la Seu-Barcelone

parc de la ciutadella, Barcelone

 

Jour 3   Mont Juic

Aujourd’hui, direction Montjuic. On arrive tout d’abord sur la place d’Espanya d’où l’on peut voir les arènes. Puis on remonte l’avenue en direction des fontaines magiques. De là, on peut voir le Palais National, construit pour l’Exposition universelle de 1929. Il abrite aujourd’hui le Musée d’Art National de Catalogne. En montant encore on accède à la colline de Monjuic où l’on trouve des musées (la fondation Miro, le musée d’archéologie…), le Poble Espanyol (reproduction d’un village montrant l’architecture espagnole), de nombreux jardins et les installations qui ont servi pour les Jeux Olympiques de 1992. Sans oublier le château (Castel de Monjuic). Voilà de quoi occuper une bonne partie de la journée.

le palais national, Mont Juic, Barcelone

torre agbar, Barcelone

No Comments

Leave a Comment