2 jours dans le Val d’Orcia,Toscane

Après avoir découvert la vallée de la Nervia en Ligurie quelques semaines plus tôt me voilà de retour en Italie dans l’une des régions les plus visitées du pays: la Toscane. Pour la première étape de ce voyage, j’ai choisi de passer 2 jours dans le Val d’Orcia, une très belle vallée située au sud de Sienne. Entre la douceur de ses paysages, la richesse de son architecture et les délices de sa gastronomie, le Val d’Orcia s’est avéré être un cadre idéal pour se ressourcer et savourer l’art de vivre à l’italienne.

 

Le Val d’Orcia c’est…

 

C’est les paysages de la Toscane tels qu’on se les imagine avec de vastes étendues de champs vallonnés, des oliviers, des vignes, de grandes fermes isolées et de longues allées de cyprès. C’est aussi une multitude de petits villages médiévaux et Renaissance aux charmes infinis, des églises, des abbayes…

Le caractère exceptionnel de ces paysages lui vaut d’être inscrit au patrimoine mondiale de l’UNESCO depuis 2004. Le Parc Artistique Naturel et Culturel ainsi créé inclut les communes de Pienza, San Quirico d’Orcia, Montalcino, Castiglione d’Orcia et Radicofani. En 2 jours, je n’ai pas tout visité.

Chapelle Madonna di Vitaleta entre Pienza et San Quirico d’Orcia

J’ai découvert la région fin octobre, une période très agréable d’un point de vue températures et relativement calme en terme de fréquentation touristique. Par contre, les champs sont tous labourés à cette période de l’année, si vous préférez voir la campagne toscane sublimée de coquelicots et de champs de blé, c’est au printemps qu’il faut y aller.

La ville de Montalcino, Toscane

 

 

 

Voici mon itinéraire, étape par étape:

Vous pouvez vous rendre directement au
paragraphe concerné en cliquant sur chaque lien.

Montepulciano
Pienza
San Quirico d’Orcia
Bagno Vignoni
Monticchiello
L’abbaye Sant’Antimo
Montalcino

 

 


Jour 1


 

Montepulciano

Montepulciano est une belle ville médiévale postée en hauteur à la limite de deux vallées, le Val d’Orcia et le Val di Chiana. Ce fut mon pied à terre durant les 2 jours que j’ai passé dans le Val d’Orcia ce qui m’a permis de profiter de l’ambiance de la ville également en soirée. Je m’attendais à découvrir un petit village mais en fait la ville est plutôt grande et il y a pas mal de choses à voir, je vous conseille donc de prévoir au minimum une demi journée pour la visiter, davantage si vous aimez prendre votre temps.

Le centre historique est vraiment superbe, sa rue principale, tout en longueur est très animée. Vous y trouverez des tonnes de restaurants, bars et petites boutiques en tout genre dont les vitrines rivalisent de charme. C’est assez touristique mais étonnamment ça ne m’a pas gênée. La ville est réputée pour son Vino Nobile di Montepulciano, un vin rouge que l’on peut acheter et déguster dans les nombreuses (très très nombreuses) boutiques de vins de la cité.

Montepulciano, Toscane

 

Difficile de citer tout ce qu’il y a à voir tant Montepulciano est riche en églises, palais et merveilles architecturales. Le point d’orgue de la visite étant la Piazza Grande, une grande place située tout en haut de la vieille ville où se trouve une étonnante cathédrale (dont la façade n’est pas terminée) encadrée de jolis palais Renaissance.

Empruntez ensuite les petites ruelles qui mènent le long des remparts et profitez des différents points de vue sur la campagne environnante. Le soir venu, vous pourrez y admirer le coucher du soleil. Enfin, ne manquez pas de vous rendre à la magnifique église San Biagio située un peu à l’écart tout en bas de la cité.

La campagne toscane vue des remparts de Montepulciano

 

★ Mes bonnes adresses

Laboratorio del Cioccolato
Une jolie boutique où l’on vend toutes sortes de pâtisseries et de chocolats ainsi qu’un excellent chocolat chaud très épais juste divin. Leurs Don Raffaello sont également succulents.
Adresse: Via Ricci, 14A, 53045 Montepulciano

Osteria Porta di Bacco
Un restaurant qui propose une cuisine toscane de qualité dans une jolie salle voutée aux pierres apparentes.
→ Adresse: Via di Gracciano Nel Corso 94, 53045 Montepulciano

 

 

Pienza

A seulement 15 kilomètres de route de Montepulciano, on arrive à Pienza, l’une des villes inclues dans le parc naturel du Val d’Orcia. Son centre historique est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1996.

Bien que recommandée par tous les guides, ce n’est pas la ville que j’ai préférée mais elle est tout de même jolie. Il faut dire qu’elle est très touristique et que contrairement à Montepulciano (pourtant également touristique), le centre historique est plutôt petit et on se retrouve vite tous entassés aux mêmes endroits! Heureusement, en empruntant les ruelles adjacentes, on arrive toujours à s’éloigner un peu de la foule.

Pienza est la ville natale d’Enea Silvio Piccolomini, le futur pape Pie II. Une fois élu en 1458, il rêve de faire de sa ville « la cité idéale de la Renaissance » (un endroit où l’homme vivrait en harmonie avec lui-même et la nature) et y entreprend de grands travaux. On lui doit le Palazzo Piccolomini (le palais pontifical), le Duomo et la place centrale, la Place Pie II.

Place Pie II, Pienza en Toscane

Ruelle de Pienza, Toscane

Ruelle de Pienza, Toscane

 

Pienza, c’est aussi la ville du pecorino et en flânant dans ses ruelles, vous découvrirez des tas de petites épiceries très alléchantes dédiées au fameux fromage de brebis. Jeune, vieux, au poivre, aux noix, à la truffe, à la pistache… il y en a pour tous les goûts. N’hésitez pas à le faire mettre sous-vide si vous souhaitez en ramener chez vous, c’est plus pratique à transporter quand on voyage et il se conservera plus longtemps.

J’ai également acheté des pici, une spécialité de Toscane, des sortes de gros spaghettis que l’on trouve dans toutes les boutiques comme à la carte de tous les restaurants de la région.

Après avoir flâné dans les ruelles du centre historique, dirigez-vous vers le chemin panoramique le long des remparts pour admirer tout le charme de la campagne toscane. Dans le même esprit, je vous conseille également de longer la Via S. Caterina, une longue esplanade à l’extérieur du centre avec une belle vue dégagée sur les environs.

Belle porte, Pienza

 

★ Ma bonne adresse

La bottega del Casio
Un petit fromager qui vend entre autre de la charcuterie et toutes sortes de pecorino. Si vous ne savez pas lequel choisir, laissez-vous guider par les conseils avisés des propriétaires, je n’ai pas été déçue!
→ Adresse: Corso il Rossellino, 62/64, 53026 Pienza

 

San Quirico d’Orcia

Je me dirige maintenant vers San Quirico d’Orcia, un très joli bourg médiéval, moins touristique que sa voisine Pienza, ce que j’ai grandement apprécié.

Vous y découvrirez de nombreuses églises. C’est d’ailleurs l’une des choses qui m’a le plus marquée dans le Val d’Orcia, chaque village aussi petit soit-il possède un nombre impressionnant d’édifices religieux souvent majestueux sans commune mesure avec la taille de la cité. La plus majestueuse de toutes est sans aucun doute ici la très belle collégiale de San Quirico, une église romane du 12ème et 13ème siècle très esthétique et de ce fait très photographiée.

San Quirico d'Orcia, Toscane

San Quirico d'Orcia, Toscane

 

La ville possède également un jardin à l’italienne du 16ème siècle, Horti Leonini dont l’entrée est gratuite. Il se présente en deux parties, une partie bien structurée avec des rangées de buis bien ordonnées et une partie en hauteur ombragée et plus naturelle. C’est celle que j’ai préférée.

Un peu plus loin, on arrive à l’église Santa Maria Assunta du 12ème siècle, attenante à un petit jardin très sympa, il Giardino delle Rose donnant lui-même accès à la partie supérieure du jardin Leonini.

Parmi les nombreuses festivités de la ville, on peut noter la fête de l’olive (Festa dell’olio) organisée début décembre chaque année.

San Quirico d'Orcia, Toscane

San Quirico d'Orcia, Toscane

 

★ Ma bonne adresse

Golosi Di…Gelato
Un super glacier que je vous recommande tout particulièrement. Il n’y a pas énormément de choix mais la qualité est au rendez-vous. Certains parfums bénéficient même d’une IGP tels que la pistache et la noisette qui sont à tomber! Par contre, oubliez les crêpes, ce n’est clairement pas leur spécialité.
→ Adresse: Via Dante Alighieri 18/a, 53027 San Quirico d’Orcia

 

Bagno Vignoni

Encore un magnifique village que je vous recommande fortement de visiter. Il est tout petit mais vraiment superbe avec son grand bassin d’eau thermale situé en plein centre du village. C’est quelque chose que je ne savais pas avant de faire ce voyage mais les sources chaudes sont nombreuses en Toscane, elles proviennent du Mont Amiata, un volcan éteint au sud du Val d’Orcia. Ici, à Bagno Vignoni, l’eau jaillit à une température d’environ 50°C.

Ces eaux thermales, riches en minéraux, étaient déjà utilisées par les romains et très certainement par les étrusques avant eux. Au Moyen-Âge, elles offraient un confort bienvenu aux nombreux pèlerins qui empruntaient la Via Francigena pour se rendre à Rome (l’un des 3 grands pèlerinages chrétiens avec Compostelle et Jérusalem).

Rendez-vous ensuite au Parco dei Mulini (le Parc des Moulins) situé juste à côté. Les moulins ont désormais disparu mais on y découvre d’anciens canaux creusés dans la roche où s’écoule le trop plein du bassin de la place du village. L’eau y est bien chaude, du coup tout le monde y trempe les pieds!

Bagno Vignoni, Toscane

Bagno Vignoni, Toscane

 

L’eau s’écoule ensuite en cascade en contrebas de la falaise dans un bassin où elle prend une jolie couleur turquoise laiteuse. L’eau est nettement moins chaude à cet endroit mais je peux vous dire que les locaux s’y baignent volontiers. Pensez à prendre un maillot de bain et une serviette si ça vous tente aussi.

Si vous préférez quelque chose de plus luxueux, vous trouverez dans le village et aux alentours des établissements thermaux modernes qui proposent soins et moments de détente.

Bagno Vignoni, Toscane

 

Retour à Montepulciano en fin de journée où je passe la nuit avant de repartir sur les routes du Val d’Orcia le lendemain matin.

 

 


Jour 2


Monticchiello

Ce hameau de 200 habitants est situé à seulement 8 kilomètres de Montepulciano et pourtant j’ai bien failli passer à côté sans le visiter. Il faut dire que le village n’est pas tellement cité parmi les blogs et les guides de voyages sur la Toscane et c’est bien dommage car il est vraiment très joli. Du coup je ne sais pas en été, mais là j’avais le village quasiment pour moi toute seule.

Le belvédère à l’entrée du village offre une vue imprenable sur la campagne alentour. De là, on aperçoit même Pienza perchée un peu plus loin sur sa colline.

L’intérieur de l’église dei Santi Leonardo e Cristoforo présente de très belles fresques du 14ème siècle redécouvertes lors de la restauration de 1933.

Le village médiéval de Monticchiello, Toscane

Le village médiéval de Monticchiello, Toscane

Vue sur la campagne toscane depuis Monticchiello

 

Abbaye Sant’Antimo

Après environ une heure de route à travers la campagne toscane ponctuée de petits villages que je n’ai malheureusement pas eu le temps de visiter, j’arrive à Sant’Antimo une très belle abbaye romane située en pleine nature. L’église actuelle a été construite au 12ème siècle, mais ses origines remontent bien plus loin encore puisque son existence est mentionnée dans un acte de Louis le Pieux (fils de Charlemagne) en 814.

Extérieurement, c’est un vrai bijou architectural. La couleur de la pierre, la douceur de ses formes… Elle est tellement photogénique qu’on passerait des heures à la photographier et à se promener au milieu des oliviers du domaine.

L’intérieur est plutôt sobre avec ici et là quelques fresques, sculptures et bas-reliefs. Juste à côté, vous trouverez une petite boutique qui vend les produits de l’abbaye: savons, miel, bonbons, biscuits, tisanes et même de la bière… de quoi ramener quelques souvenirs tout en participant à l’entretien des lieux car la visite est gratuite.

Site web: http://www.antimo.it

L'abbaye de Sant'Antimo, Toscane

L'abbaye de Sant'Antimo, Toscane

L'abbaye de Sant'Antimo, Toscane

 

 

Montalcino

Je me dirige maintenant vers la ville de Montalcino à l’extrémité ouest du Val d’Orcia. A l’image de Montepulciano, la ville est plutôt étendue et demande un peu de temps pour la visiter. Ses jolies ruelles en pente dévoilent là encore une multitude de beaux monuments.

Au hasard de mes déambulations, je tombe sur le Duomo situé dans les hauteurs de la ville avant de redescendre vers la Piazza del Popolo, une jolie place centrale où se trouve le Palazzo dei Priori.

Le village de Montalcino, Toscane

Le village de Montalcino, Toscane

Le village de Montalcino, Toscane

 

Je monte ensuite jusqu’à la forteresse du 14ème siècle (j’ai failli passer à côté sans la voir, elle est immense mais un peu excentrée) qui offre une vue sensationnelle sur la ville depuis son chemin de ronde. A l’intérieur vous trouverez une œnothèque où vous pouvez vous attabler et déguster le vin local: le Brunello di Montalcino, un autre vin rouge réputé de la région.

Je termine par l’église de la Madonna del Soccorso située un peu à l’écart, près d’un parc qui domine la campagne environnante avant de rejoindre la voiture près des remparts.

Le village de Montalcino, Toscane

 

Ce voyage au cœur du Val d’Orcia s’arrête ici mais je serais bien restée plus longtemps. Deux jours sont selon moi le minimum pour visiter cette belle vallée. Dans l’idéal, je dirais plutôt 3 à 4 jours, afin de pouvoir profiter davantage de chaque village et de randonner un peu ce que je n’ai pas eu le temps de faire. Pour l’heure, il me faut poursuivre ma route vers Sienne, ma prochaine destination mais non sans un arrêt à la fabuleuse Abbaye di Monte Oliveto Maggiore.

 

 


Retrouvez ici toutes mes balades en Italie


 

Pas encore de commentaires

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.